Et maintenant, quelles suites donner ? Comment continuer à agir ?

Après nos deux journées de 2015 et 2016, notre syndicat n’aura pas les moyens de tenir d’initiatives similaires en 2017 (année de tenue de notre congrès) et 2018 (année de préparation des élections professionnelles).

La nouvelle équipe aura beaucoup à faire. Nous savons que vous pourrez compter sur elle. Mais, à l’impossible, nul n’est tenu.

Alors quelles autres formes pourrait prendre notre mobilisation sur ce sujet ?

Comment aider les agents de nos administrations à « rompre l’isolement » pour ne plus « subir seuls » des organisations et des relations de travail dégradées ?

Comment aider les agents à contacter les bons acteurs ? Comment mettre en place de vraies démarches de prévention collective du harcèlement et des discriminations ? Comment recréer des collectifs de travail et changer l’organisation du travail ?

Bien sûr, nous continuerons à porter certains dossiers dans les instances dites de dialogue social, CTAC et CHSCT. Mais, de notre point de vue, cela ne suffit pas.

Comment donner une dimension supplémentaire, collective et visible à la prévention de la souffrance au travail, du harcèlement et des discriminations au sein du MEF ?

Les travaux conduits dans les deux ateliers auxquels vous avez tant apporté nous ouvrent des pistes que nous comptons bien exploiter, de préférence avec votre soutien !

***

Pourrions-nous créer une commission permanente sur le sujet ? Serait-ce utile et faisable ? Sous quelles formes ? Avec qui ? Si vous pensez que oui, nous pourrions envisager une première réunion au premier trimestre 2017 (mars 2017 ?).

Ce délai devrait nous permettre de réaliser une synthèse de cette journée. Nous avons, vous l’avez vu, tout enregistré ou presque. Il nous appartient maintenant d’en extraire l’essentiel pour vous le restituer. N’hésitez pas à nous proposer vos services pour le travail d’extraction, de relecture et de complément avant restitution !

***

Pourrions-nous lister les associations partenaires possibles ? Au sein du MEF, comme « Comin-G » (qui lutte contre les discriminations faites aux agents en raison de leurs préférences sexuelles). Mais aussi au-delà du MEF comme, par exemple, l’association contre les violences faites aux femmes (AVFT). Et d’autres associations qui restent à trouver pour la défense de tous les droits et la prévention de toutes les discriminations (diversité, apparence physique, âge, opinions, etc.).

Et sur la base de ce travail, pourrions-nous réaliser une plaquette conseils aux agents avec les bons acteurs MEF et au-delà (par exemple à partir de la plaquette INRS plutôt conçue pour le privé) ?

***

Pourrions-nous envisager la création d’une rubrique (permanente ou pas) dans notre trimestriel (Le Coup de Griffe) ? Ou la publication, en tant que de besoin, d’un « Coup de patte » spécial sur cette problématique ?

***

Pour creuser ces premières pistes ou les compléter, nous avons besoin de vous !

Dès à présent si vous souhaitez formuler des remarques ou propositions.

Mais aussi au fil de l’eau pour assurer une prise en charge permanente et réellement collective de cette problématique.

Si la création d’une commission permanente recueille votre accord, nous vous donnons rendez-vous en mars 2017.

Mais d’ici là, n’oubliez pas que nous avons besoin des plus motivé-e-s d’entre vous pour nous aider à préparer au mieux cette prochaine échéance.