Une minute de silence a été demandée par trois fédérations syndicales dont Solidaires Finances afin de rendre hommage aux collègues, en grande souffrance, qui ont mis fin à leur
jour, pour certains sur leur lieu de travail. L’administration n’a pas daigné participer à cet hommage solennel en restant assise.

2019 10 29 chsctm