Action Sociale

Solidaires Finances a dénoncé la modicité de la prise en charge des transferts solidaires par les MEF.

En effet, alors que lors du 1er référencement en 2007 les MEF avaient prévu un budget de 19M€ pour prendre en charge l’intégralité des transferts solidaires, Solidaires Finances constate aujourd’hui et déplore le désengagement des MEF sur ce dossier : 4 M € dans le budget alors que ces transferts ressortent a minima à 6,2M€ et vraisemblablement davantage pour les années à venir...
Solidaires Finances a également dénoncé l’absence totale de participation des MEF aux transferts solidaires de 2017, au prétexte que le premier référencement était caduc et que la
nouvelle convention MEF/MGEFI n’est intervenue que courant 2017.
Solidaires Finances a fait remarquer que ces circonstances étaient indépendantes de la mutuelle et que l’entière responsabilité revenait au Secrétariat Général qui avait trop tardé dans la mise en oeuvre du cahier des charges pour l’appel d’offres.
Solidaires Finances a également dénoncé la différence de traitement entre les agents publics et les salariés du privé pour lesquels la participation de l’employeur à la PSC est au minimum de 50 % alors que celle des MEF n’est que de 2 € par mois !
Enfin, Solidaires Finances a interrogé la MGEFI sur la mise en place et ses conséquences du reste à charge zéro en optique et en dentaire au cours de l’année 2019.
La MGEFI s’est engagée à réunir les organisations syndicales dès qu’elle en saurait davantage sur ce sujet.

2019 03 PSC

A compter du 25 février, le transfert total du remboursement obligatoire vers les CPAM est entré en vigueur. Il concerne aussi bien la MGEFI que la MCF.

 2019 03 04 mutuelles

2019 02 04 tarifs

A l'occasion du dernier arbre de Noël, le SG a pris la décision unilatérale d'imposer les chèques et cartes cadeaux en version dématérialisé.

Oui, mais...

 2019 01 28 cnas cartes dématérialisées

Lire le compte-rendu

2018 10 31 Associations AF

 

Lire le compte-rendu du groupe de travail du 31 mai 2018 :

2018 07 05 15 54 57 2018 05 31 Devenir de l Action Sociale.pdf 2018 05 31 Action Sociale.indd

Le 6 avril dernier s'est tenu un groupe de travail sur la parentalité.

Lire les revendications de Solidaires Finances

2018 04 06 GT Parentalité

Lire le compte-rendu de la Fédération Solidaires

2017 12 27 CNAS.pdf

Des nouvelles en direct de l'AG annuelle de l'EPAF

170720 AG EPAF

Compte-rendu de la réunion lasuite1

ET SIGNATURE DE LA PÉTITION EN FAVEUR D'UNE MEILLEURE RECONNAISSANCE DE LA FILIÈRE SOCIALE A BERCY

Les points suivants ont été abordés afin de demander des améliorations : restauration, logement, aides à la parentalité, vacances, action sociale dans les DOM et les COM
20170512 CNAS

lasuite1Taux applicables à compter du 1er janvier 2017.

lasuite1Projet de budget 2017.

lasuite1DÉCLARATION LIMINAIRE.

lasuite1Les restaurants AGRAF vont fermés durant les congés de Noël 2016.

lasuite1Bilan 2015 de l'action sociale.

lasuite1L'heure de la rentrée a bel et bien sonné et l'Agraf en profite pour procéder à la validation des cartes d'accès dans ses restaurants, de manière automatisée du 5 septembre au 9 septembre. Rappel des prix des repas.

lasuite1Le journal de tous les agents des ministères économiques et financiers

lasuite1Dans le prolongement du groupe de travail (GT) du 17 février, un deuxième GT du cycle de discussions sur l'action sociae s'est réuni le 7 mars 2016, présidé par Isabelle Braun-Lemaire, directrice des ressources humaines, adjointe au Secrétaire général.

lasuite1

lasuite1Texte des fédérations : Solidaires finances, CGT, FO, CFDT, UNSA et CFTC.

lasuite1Communiqué des fédérations finances : Solidaires, CGT, FO, CFDT, UNSA et CFTC.

lasuite1Dans le prolongement du CTM du 3 juillet dernier et en cohérence avec les propos tenus dans la déclaration unitaire lue en début de séance, les fédérations ne resteront pas à cette séance du Conseil National d’Action Sociale (CNAS) du 7 juillet. Elles dénoncent la conception du dialogue social. Celui-ci se caractérise hélas, là aussi, par un refus de toutes discussions, l’administration n’ayant pour objectif que d’imposer ses vues et ses projets.

lasuite1Un premier groupe de travail, consacré à l’examen des conventions d’objectifs et de moyens pour la période triennale 2016/2018 entre les trois associations ALPAF, EPAF, AGRAF et l’État, s’est réuni le 29 avril 2015.
Ces associations ont obtenu une certaine forme d’autonomie en 2007 mais l’État, au travers de la tutelle exercée par le Secrétariat Général (SG), verrouille complètement ces associations et les conventions y contribuent largement. Lesdites conventions venant à expiration le 31 décembre 2015, il convenait donc de rediscuter les nouvelles qui seront ef ectives au 1er janvier 2016.

lasuite1

A la veille de la journée d’action interprofessionnelle du 9 avril contre la politique d’austérité et les mesures de régression sociale (suppression d’emplois - encore 15 de moins pour l’action sociale en 2015 - manque de moyens pour l’action publique ...) s’est tenu un groupe de travail du CNAS. Ce dernier, présidé par Marc GAZAVE, sous-directeur du bureau des Politiques Sociales était chargé d’examiner :

  • la typologie des bénéficiaires des places en crèches
  • la démarche qualité dans les délégations sociales et le plan d’accompagnement;
  • le 1er bilan de l’expérimentation du CESU «aide à la parentalité»;
  • l’expérimentation du titre restaurant dématérialisé.

lasuite1

Une commission spéciale du CNAS et un groupe de travail se sont tenus le 5 mars 2015. La commission spéciale devait étudier la nomination du délégué du Puy de Dôme tandis que l'ordre du jour du groupe de travail portait sur les règlements intérieurs du CNAS et des CDAS.

lasuite1

lasuite1Déclaration liminaire commune Solidaires Finances, CGT, CFDT, UNSA et CFTC.