Solidaires Finances a dénoncé la modicité de la prise en charge des transferts solidaires par les MEF.

En effet, alors que lors du 1er référencement en 2007 les MEF avaient prévu un budget de 19M€ pour prendre en charge l’intégralité des transferts solidaires, Solidaires Finances constate aujourd’hui et déplore le désengagement des MEF sur ce dossier : 4 M € dans le budget alors que ces transferts ressortent a minima à 6,2M€ et vraisemblablement davantage pour les années à venir...
Solidaires Finances a également dénoncé l’absence totale de participation des MEF aux transferts solidaires de 2017, au prétexte que le premier référencement était caduc et que la
nouvelle convention MEF/MGEFI n’est intervenue que courant 2017.
Solidaires Finances a fait remarquer que ces circonstances étaient indépendantes de la mutuelle et que l’entière responsabilité revenait au Secrétariat Général qui avait trop tardé dans la mise en oeuvre du cahier des charges pour l’appel d’offres.
Solidaires Finances a également dénoncé la différence de traitement entre les agents publics et les salariés du privé pour lesquels la participation de l’employeur à la PSC est au minimum de 50 % alors que celle des MEF n’est que de 2 € par mois !
Enfin, Solidaires Finances a interrogé la MGEFI sur la mise en place et ses conséquences du reste à charge zéro en optique et en dentaire au cours de l’année 2019.
La MGEFI s’est engagée à réunir les organisations syndicales dès qu’elle en saurait davantage sur ce sujet.

2019 03 PSC