Coup de Griffe – Septembre 2022

La rentrée est bien morose : pouvoir d’achat en berne, annonces de nouvelles réformes dans la Fonction publique, crise écologique et économique.
L’abondance dont a parlé le président n’est pas et n’a jamais été une réalité pour les français.es, sauf pour une petite poignée, dont lui-même fait partie !

Quant à l’insouciance dont nous aurions fait preuve, comment ne pas s’interroger sur les propos du même président qui disait, il y a peu, que la crise écologique n’existait pas et que ceux et celles qui prétendaient le contraire étaient des « Amish rétrogrades » ?

D’un côté, les exonérations sociales et fiscales et les aides publiques sont toujours distribuées aux entreprises sans aucune contrepartie et les dividendes distribués aux actionnaires battent des records (plus de 44 milliards d’euros au deuxième trimestre).

De l’autre, nous avons connu un été catastrophique qui illustre bien, pour ceux et celles qui en doutaient encore, les conséquences du dérèglement climatique : sécheresse, canicule, incendies, orages et grêle…

Dans les deux cas, les plus impactés seront ceux et celles qui peinent à boucler leur fi n de mois, qui auront de plus en plus de difficultés à payer une énergie de plus en plus chère (et dont la production est à revoir urgemment), à remplir leurs paniers de provisions avec des produits de qualité… Et, comme d’habitude, les plus riches réussiront à tirer leur
épingle du jeu en profitant du système libéral tout en continuant à polluer de plus en plus !

Mais nous ne sommes pas résigné.es, nous continuons à penser qu’un autre monde est possible, que les luttes peuvent payer et que les prises de conscience, même tardives, peuvent contribuer à changer les choses…

Alors même si la tonalité de cette rentrée n’est pas très gaie, haut les coeurs, soyons Solidaires et battons-nous !